delete
Les panneaux de signalisation du futur

Les panneaux de signalisation du futur

Le sujet est maintenant évoqué depuis quelques mois, mais s’agissant d’une révolution qui pourrait voir le jour d’ici 10 ans à 20 ans, on est pas à quelques mois près.

futur-jetpack

Continue reading “Les panneaux de signalisation du futur” »

delete
Froot : un concept d’ordinateur du futur

Froot : un concept d’ordinateur du futur

Froot est le fruit d’un concours d’innovation high-tech organisé par la société Dell. Fort du constat que l’ère des geeks bat son plein, que les problématiques de développement durable sont au cœur des préoccupations actuelles et que l’encombrement des accessoires tend vers le strict minimum, la créatrice Paulina Carlos nous propose l’ordinateur du futur qui respecte ce cahier des charges moderne.

Continue reading “Froot : un concept d’ordinateur du futur” »

delete
De l’eau dans l’atmosphère de cinq exoplanètes

De l’eau dans l’atmosphère de cinq exoplanètes

La fin de l’année 2013 a été riche en découvertes sur les exoplanètes. Depuis plus de vingt ans, la communauté scientifique s’intéresse aux techniques, directes ou indirectes, de découverte de ces exoplanètes – ces planètes qui ne font pas partie de notre système solaire. La toute première avait été mise en évidence, par détection directe, en 1995 par un laboratoire français. A ce jour, les astronomes du monde entier en ont détecté plus de 700.

Mais, fait nouveau, au début du mois de décembre 2013, la présence d’eau dans les atmosphères de cinq nouvelles exoplanètes a été mise en évidence par deux études publiées dans The Astrophysical Journal. Ces découvertes ont été obtenues grâce aux images et aux données fournies depuis l’espace par le télescope Hubble. Placé en orbite bien au-dessus de notre atmosphère, Hubble a l’avantage de pouvoir s’affranchir de toutes les (petites) perturbations que celle-ci introduit dans les observations faites par les télescopes terrestres.

Hubble-Telescope-537x353

Les mesures sur les exoplanètes ne peuvent, à l’heure actuelle, être effectuées que sur des astres de tailles conséquentes. Cela vient du fait de leur éloignement mais aussi de leur proximité, par rapport à nous, avec leurs soleils. La luminosité intense de ces derniers éblouit en effet les capteurs des télescopes. Les planètes dans les atmosphères desquelles de l’eau a été détectée sont ainsi des planètes géantes, de type gazeux comme Jupiter ou Saturne, mais plus grandes que celles-ci encore. Ces planètes sont également chaudes. Si elles étaient trop éloignées de leurs soleils, l’eau qu’elles contiennent serait gelée et ne serait pas détectable dans leurs atmosphères.

2013-04-19T061111Z_1_APAE93I0H6P00_RTROPTP_3_OFRTP-ESPACE-PLANETES-20130419

L’intérêt principal des deux études récemment publiées est que, pour la première fois, les empreintes détectées d’eau dans les atmosphères ont été comparées entre elles. L’une des observations communes aux cinq planètes est que l’intensité des signaux indiquant la présence d’eau est plus faible que ce qui était attendu. Sa puissance pourrait avoir été atténuée par la présence de brume, de nuages ou de poussières dans les atmosphères observées. Ce qui laisse à penser aux astronomes et aux astrophysiciens que les atmosphères des géantes gazeuses pourraient très couramment contenir de telles particules, en plus de l’eau à l’état gazeux qui y a été détectée.

delete
Les écrans Pixel qi

Les écrans Pixel qi

En janvier 2012, le site CNETFrance.fr se demandait « Où en sont les écrans Pixel QI ? ». Cela fait depuis le début des années 2010 que l’on entend parler de ce nouveau type d’écran, censé révolutionner l’encre électronique. Près de 4 ans après les premières informations l’entourant, ce système émerge petit à petit sur le marché, et constitue une des pistes d’avenir pour les fabricants de tablettes et de netbooks. Ecrans_pixel_qi

Pixel QI est une entreprise américaine qui développe des écrans à cristaux liquides (écrans LCD). Jusqu’ici, rien d’original, mais la société produit des écrans transflectifs, qui combinent deux technologies : la technologie transmissive, avec un éclairage interne provenant de l’arrière de la dalle de l’écran, et la technologie réflective, qui consiste à capter la lumière se trouvant derrière l’écran. Ce dispositif dispose de multiples avantages puisqu’il permet de s’adapter à la luminosité extérieure et environnante. Vous connaissez forcément cette gêne causée par les rayons du soleil, qui empêchent de voir correctement ce qui se passe à l’écran. Les écrans Pixel QI n’ont pas ce problème, puisque s’ils sentent qu’il y a une forte luminosité extérieure, ils adapteront leur propre luminosité en connaissance. Dans l’autre sens, si vous regardez un film le soir dans une salle sombre, l’écran n’enverra pas plus de luminosité qu’il n’en faut, et vous pourrez ainsi effectuer des économies d’énergie. En s’adaptant à toutes les situations, l’écran transflectif n’est pas plus gourmand en énergie qu’un autre écran, mais il est plus agréable à regarder et s’adapte à toutes les situations.

Comme le montre son site Internet, pour le moment Pixel QI se concentre essentiellement sur les tablettes tactiles et les netbooks. Le premier appareil ayant été commercialisé avec la technologie transflective de Pixel QI est l’Adam Tablet, développée par Notion Ink, et commercialisée en janvier 2011. Aujourd’hui, une quinzaine de produits de différentes marques sont composés de la technologie de Pixel QI, avec des tailles variant généralement entre 7″ et 10″. Il existe même un écran Pixel QI muni d’une prise USB, ce qui permet de le brancher à un ordinateur portable. Il ne manque plus que les télévisions Pixel QI..