La bobine Tesla

Après une dose de créativité et de recherche, je suis parvenu à fabriquer une bobine électrique, et pas n’importe laquelle, mais une bobine Tesla. Vous en avez déjà sûrement entendu parler, mais je vous rappelle quand même son principe : c’est un transformateur à haute fréquence capable de créer des courants de très fortes tensions mais avec une très faible intensité. Ce dispositif est toujours utilisé dans les récepteurs de radio et dans les postes de télévision. Elle est également utilisée dans le milieu du cinéma, pour produire des effets spéciaux.

Arbre Tesla

Certains s’amusent à en faire des arbres de Noël !

La bobine Tesla porte le nom de son inventeur, Nikola TESLA. Cette bobine a été élaborée en 1891. A l’origine, la bobine portait le nom de transformateur de courant alternatif à haute fréquence, mais le nom de Bobine Tesla fut attribué en 1893 lors de l’exposition universelle de Chicago. Les matériaux utilisés à l’époque sont les mêmes utilisés actuellement : par exemple, les spires qui enroulent les bobines primaire et secondaire ont toujours été en cuivre.

Bobinage primaire

Pour ce qui est des bobines ordinaires, elles sont souvent combinées avec d’autres composants électroniques pour créer une impulsion de haute tension, pour leurs propriétés électromagnétiques, pour la détection d’une tension d’alimentation pour accorder l’impédance d’un circuit.

Après ces quelques présentations, je vais à présent vous montrer comment fabriquer une bobine Tesla. Je vais commencer par les matériaux qui sont nécessaires. Il faut : un transformateur et un condensateur d’un vieux micro-onde, au moins 400 mètres de fil de cuivre émaillé de 0,1 mm à 0,4 mm, 3 à 5 mètres de fil de cuivre de 0,8 à 1,5 cm de diamètre, 50 cm de tube en PVC de 10 à 15 cm de diamètre, une plaque en bois ou en contreplaqué pour servir de support, une boule de polystyrène et aussi de la colle et du vernis. On trouve ces matériaux à plutôt bas prix en promo sur Conrad ou autres revendeurs électroniques spécialisés.

La première étape est la construction de la bobine. Elle consiste à vernir l’intérieur et l’extérieur de la bobine, et à enrouler le fil émaillé autour du PVC dès que le vernis est sec. Mais avant l’enroulement, il faut scotcher 25 cm de fil émaillé à l’intérieur du PVC. Ensuite il faut prendre le contreplaqué, l’ajuster au diamètre de la bobine, puis de mettre un boulon en son centre. Ce boulon va tenir la boule de polystyrène de la bobine et à relier le fil à la boule. La boule de polystyrène devra être recouverte da papier alu avant d’être fixée sur le boulon.

La seconde étape consiste à construire le support de la bobine de gros fil, avec 4 triangles rectangles faits avec le contreplaqué, d’un angle de 45° et avec des trous sur les bords des plaques afin que les gros fils puissent s’enrouler autour de la bobine.

La troisième étape est réservée à la construction de l’éclateur, élaboré avec deux équerres et quelques boulons.

Voilà, ce sont les étapes de conception de la bobine Tesla. Elles sont plutôt résumées mais c’est l’essentiel.

Pour les personnes souhaitant une assistance visuelle, la vidéo de ce jeune homme pourrait vous être utile !

Cependant il vaut mieux la brancher à une plaque mise dans le sol. Il ne faut pas oublier le branchement du condensateur et du transformateur.

One Response to “La bobine Tesla”

  1. salah laroussi dit :

    bonjour s il vous plais je veux savoir comment fabriqué un condensateur avec des bouteilles et le branchement bien détaille a la bobine primaire ainsi les condensateurs et leur valeur et le branchement en série ou en parallèle je vous remercie bien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?