Le disque dur en saphir

Qui ne souhaiterait pas voir ses données conservées une éternité ? Sans aller jusque-là, les constructeurs de disques durs touchent du doigt une idée révolutionnaire, qui permettrait d’assurer la longévité des données : les graver dans la pierre… littéralement ! (ou presque…)

disque dur saphir

Attention, pas n’importe quelle pierre ! J’ai en effet entendu parler d’un disque dur en saphir, qui protègerait des données sur une période d’au moins 2000 ans. Ce serait une entreprise française à l’origine du concept. L’idée : graver au laser des motifs holographiques microscopiques, et donc invisible à l’oeil nu, sur un saphir, avant de le souder à un autre saphir identique, pour sceller les données. Cela ressemble beaucoup à de la gravure sur verre, mais à une échelle bien plus petite, qui permettrait à ce « disque dur optique » de conserver ces données à travers les millénaires. A condition d’y mettre le prix ! Même s’il est possible de fabriquer un saphir en laboratoire, l’opération reste coûteuse : de l’ordre de 25.000 euros.

Pourquoi le saphir ? Eh bien, c’est un matériau très dur, presque autant que le diamant (mais bien moins cher), et translucide. Ainsi, les données seraient toujours lisibles même si le disque dur avait reçu les pires sévices : Chocs violents, températures de l’ordre de 1700°C, exposition à des produits chimiques… Bref, un matériau inviolable, conçu pour laisser une trace de l’homme à travers les âges. De quoi fasciner les paléontologues du futur.

saphir pour paléontologue

Apparemment, le saphir présente le meilleur rapport qualité/prix pour remplir ce rôle. Mais avant que ce joyau ne remplace tous nos systèmes actuels, il va falloir attendre, ou bien se décider à payer rubis sur l’ongle !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?