Le mobilier urbain intelligent : que nous réservent Decaux et consorts

Le mobilier urbain intelligent : que nous réservent Decaux et consorts

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours eu horreur de la publicité qui nous envahit un peu partout. Soyons honnête, certaines pubs me font sourire. Je n’ai jamais renâcler sur les pubs de Dim ou bien celles de Wonderbra…quoi que depuis que j’ai eu une fille, ça a un peu changé mon regard sur ses pubs affriolantes. Bizarrement, je me dis qu’est-ce que je ferais si la prunelle de mes yeux décide de s’exhiber comme ça un jour. C’est une fille intelligente destinée à un avenir brillant, je ne devrais pas me faire trop de soucis là -dessus. Vous n’imaginez pas combien de fois elle a réussi à mettre le tort sur le dos de son père. Brave petite. Bref, je m’égare !

abribus intelligent

Pour en revenir au mobilier intelligent, je me demande bien ce que les cervelles de chez Decaux et consorts nous on concocté cette fois-ci. On parle d’abribus intelligents fournisseurs de wi-fi gratuitement, éclairant la nuit, qui filtreraient même les rayons solaires. On pourrait aussi recharger son mobile ou alors découvrir le quartier où on se trouve grâce à des images diffusées en HD, ou encore avoir accès à des anecdotes urbaines ou encore une cartographie accessible via un écran tactile. Puis bien sûr des informations de bases sur chacune des lignes de bus passant par l’arrêt en question. Sûr, ces abribus nouvelle génération ont 10/10 selon mes critères.

Avec tout ce qui est écran collectif, on va pouvoir mettre en place une information collective. On pourrait privilégier l’information plutôt que la publicité décérébrée. on pourra par exemple utiliser des informations géolocalisées pour plus de précisions. Avec la technologie numérique, les informations pourront être mises à jour en temps réel.

On peut quand même s’interroger sur la résistance thermique par exemple de tous ces écrans, surtout en milieu urbain. Les amplitudes de température en ville sont variables et peuvent atteindre des pics qu’il faut prendre en considération. Les anti-pubs auront peut-être envie de dégrader ce mobilier urbain, même s’il est dit intelligent. Il faut bien voir que les opportunités de marché sont immenses pour un acteur tel JC decaux. Les marques vont se jeter dessus comme des loutres affamées. Résultat des courses, nous allons être encore plus bombardés par toutes sortes d’inepties. L’information géolocalisée me fait un peu froid dans le dos. sans tomber dans la science-fiction, que se passerait-il si des gens mal intentionnés s’en servaient pour nous fliquer ou pire commettre des attentats ?

Le souci avec nos villes du futur qui seront très certainement des villes communicantes ouvertes aux plus offrant, c’est que ce ne sont pas les peuples qui seront maîtres de l’information et donc de la culture, mais tout simplement les plus fortunés. Un changement de civilisation est en train de s’amorcer sous nos yeux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?