Le rétro-digital, vrai-faux mouvement ?

Le rétro-digital, vrai-faux mouvement ?

Après m’être intéressé à la culture cyberpunk issue du genre de la science-fiction et qui est finalement assez méconnue du grand public, je décide à présent de poser mes bagages à l’ère du rétro-digital.

Le rétro-digital… rien que le terme peut faire peur ! Il est en effet assez difficile à mon avis de le définir étant donné que le rétro-digital est un mouvement du XXIème siècle. Je manque donc de recul pour porter un jugement sur ce mouvement qui consiste à intégrer des éléments du passé (années 80-90 par exemple) avec la vie d’aujourd’hui où l’information circule à grande vitesse. Nous sommes en effet dans la digital economy depuis les années 1970, mais depuis 10 ans, force est d’admettre qu’il y a eu une accélération des échanges avec le web 2.0 : le monde donne l’impression d’aller à cent à l’heure ! Et pour cause ! Ce début de siècle nous a connecté les uns aux autres à une vitesse folle : l’explosion de myspace en 2003, le partage communautaire (youtube), les réseaux sociaux (twitter, facebook, linkedin) ont fortement contribué à cela. Le rétro-digital, c’est chercher des éléments du passé, du siècle dernier qui expliquent et qui sont finalement les fondements de notre culture numérique actuelle.

twitter

Les publicités des marques de luxes s’emparent très bien du phénomène : il n’est pas rare de voir dans les réclames de Chanel, Clarins, Dior ou encore Lancôme des robots, des flippers ou même Pacman ! Mes interrogations sont de savoir si cette tendance retro-digital est une fausse contre-culture inventée par quelques marques de luxe ou s’il s’agit d’un réel mouvement culturel. Je n’ai pas encore de réponse à cette question. Je constate que les publicités de luxe se servent par exemple à nouveau des gifs animés, à la mode dans les années 90, tout en les diffusant largement via le web. Cette alliance du rétro et des nouvelles technologies pourrait être un simple coup marketing. Mais que penser alors du succès d’instagram, cette application pour iphone qui redonne aux photos une touche vintage année 60-70 ? Le public semble chercher ces références au passé tout en les intégrant dans les technologies modernes. Les enseignes de luxe surfent sur ce phénomène pour atteindre leur cible. Je pense notamment à cette vidéo de Dior où l’on est dans une partie de flipper à taille humaine. On suit le parcours d’une perle de culture jusqu’à décrocher le jackpot, un collier de perles Dior Joaillerie. Alors le rétro-digital, fausse contre-culture ou réel mouvement culturel ?

Découvrir d'autres technologies innovantes :

  1. Qu’est-ce que la digital fashion ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?