Le SCiO

Le SCiO

Ça faisait longtemps qu’on attendait sa sortie sur le marché et le voilà enfin. Autant vous le dire tout de suite, le SCiO n’est pas un énième gadget de riche destiné à montrer qu’on a tout ce qui sort. Ce bijou c’est du lourd. Du très lourd, le futur même (cela me rappel la nourriture du futur).
Imaginez un seul instant qu’avec un capteur de la taille d’une lampe de poche compacte, on puisse savoir exactement ce que contient un objet qu’on pointe. Connaitre le taux d’hydratation ou de déshydratation. Connaitre le pourcentage d’alcool d’un mélange douteux. Déterminer les calories contenues dans un fruit. Savoir si un médicament est un produit de contrefaçon ou un vrai.

scio

Ça parait complétement dingue mais aujourd’hui c’est possible. Ce SCiO permet tout ça, juste en approchant le capteur à 2 centimètres de la cible.

Comment ça marche ?
Le capteur utilise un procédé de bio-résonance, comme une spectromètre de masse qui coûte une fortune dans un grand laboratoire. Selon le spectre qui revient au capteur, on peut déterminer ce que contient l’objet. Le capteur interroge une gigantesque base de données et en 5 secondes, votre smartphone reçoit l’information exacte. La firme qui a conçu cet objet annonce 100 % de fiabilité, mais les molécules présentes doivent représenter au moins 1 % de l’objet pour être analysées. Les plus infimes traces passent donc inaperçues.

scio 2

Qu’importe. Chaque heure qui passe me donne une idée d’application pratique. Un archéologue pourrait connaitre les matériaux utilisés pour un vase et savoir de quand il date en 5 secondes. Dans une enquête policière il faudra 5 secondes pour savoir ce que contient un tissu. Pourra-t-on enfin savoir les ingrédients secret d’un parfum ou du coca-cola ? Réponse dans peu de temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?