Le textile à l’assaut des pharmacies

Le textile à l’assaut des pharmacies

La santé suit l’esthétique ! L’industrie textile avait déjà débuté sa révolution en lançant le fameux cosmétotextile, vêtement réactif permettant un apport cosmétique au porteur (fibre textile parfumé, collant amincissant, etc.). Ensuite est arrivé la m-santé, Eh bien désormais un nouveau pas a été franchi récemment. Alors que le texticament fait son entrer sur le marché. Selon Roger Chatelin, de l’Institut textile de France, à Lyon, « On est passé du tissu inerte au tissu actif et même interactif. Demain, on saura concevoir des tissus intelligents. ».

texticament

Pas bête, en effet. Comme toute innovation géniale, le texticament tient son origine d’une idée toute simple. Il ne s’agit en fait que de combiner un vêtement et un médicament, afin entre autres de traiter les maladies cutanées et les allergies, celles-ci se développant ces dernières années au même rythme que la dégradation de notre environnement… à savoir, rapidement. Des vêtements qui guérissent donc de manière graduelle des maladies incommodantes comme l’eczéma. Nul doute, d’ailleurs, que ce genre d’application ait piqué l’attention des consommateurs, alors que les texticaments sont d’ores et déjà en défaut d’inventaire dans plusieurs pharmacies en France. Est-ce là le signal d’une nouvelle façon de faire de la médecine ou s’agit-il d’une mode passagère? Chose certaine, le texticament récolte pour l’instant les éloges du public !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?